Au bord du Lac Blanc lors du Tour du Mont-Blanc

Comprendre l'empreinte carbone de mon voyage

NOS VOYAGES N’ONT PLUS AUCUN SECRET POUR VOUS.
L'empreinte carbone de nos voyages est à présent disponible sur la fiche voyage. Nous avons choisi de la communiquer afin de fournir des repères et de comparer les voyages sur le critère des émissions émises au cours du voyage. 

QU'EST-CE QUE L'EMPREINTE CARBONE ?
Lorsque l’on parle d’empreinte carbone, on parle de l’impact sur le changement climatique. Il est calculé en mesurant tous les gaz à effets de serre (azote, méthane, dioxyde de carbone …) émis par le voyage.
Pour simplifier la lecture de cette empreinte, on convertit ces gaz et leur impact en Kg équivalent. On parle donc de Kg CO2e, le petit “e” à la suite de CO2 signifie “équivalent” : https://conseilsport.decathlon.fr/lempreinte-carbone-quel-impact-sur-nous-et-notre-environnement

COMMENT ÉVALUE-T-ON L'EMPREINTE DE NOS VOYAGES ?
Pour évaluer un voyage, on s’appuie sur des données existantes qui proviennent de l’ADEME, une agence indépendante  financée par l’État. Elle garantit une impartialité et une justesse des données fournies. Ces données nous permettent de dire que telle activité, tel aliment, tel produit utilisé émet autant de CO2e.
On part d’un voyage, on identifie les différents postes d'émission et on les met en parallèle avec les données fournies par l’ADEME. On obtient ainsi  l’impact du voyage en termes d'émissions de CO2e. Les émissions concernant les équipements sont calculées pour des produits fabriqués et commercialisés par Decathlon. Notre méthode est perfectible. Nous la ferons évoluer régulièrement au fur et à mesure de l'évolution des outils existants.

QUELLES ÉMISSIONS COMPTABILISONS-NOUS DANS LA FICHE VOYAGE ?
Les émissions comprises dans nos voyages sont celles des prestations incluses dans le prix du voyage. Ainsi les émissions des vols internationaux ou bien des repas non compris dans le prix du voyage ne sont pas comptabilisées dans la mesure fournie dans la fiche voyage.
Pour chaque poste d'émissions identifié, nous comptons les émissions des prestations incluses dans le voyage : 
- Je me déplace : Il s'agit des émissions émises par les déplacements effectués pendant le voyage. Elles sont fonction des kilomètres parcourus et du mode de transport utilisé.
- Je me loge : Il s'agit des émissions émises lors de l'utilisation des infrastructures d'hébergement et de la consommation d'un petit déjeuner. Elles sont fonction du type d'hébergement.  
- Je me nourris : Il s'agit des émissions émises par la consommation des repas. Ces émissions sont fonction du type de repas et du lieu de consommation de ce même repas. En effet, les émissions liées à a consommation d'un pique-nique végétarien seront inférieures à celles émises par la consommation d'un repas à base de viande dans un restaurant.
- Je m'équipe : Il s'agit des émissions émises par la fabrication de l'équipement requis pour la pratique d'un sport, amortie sur la durée de son utilisation. Ces émissions se basent sur celles générées par la production et la commercialisation de produits Decathlon.
- Je pratique : Il s'agit des émissions générées par la pratique du sport considéré.
Voici quelques exemples : 
- 30 km en minibus pour un transfert entre 2 lieux = 2,54 kg de CO2e
- 2 nuits en hôtel 3 étoiles = 24,98 kg de CO2e
- 1 repas complet à base de poulet dans un bistrot = 2,23kg CO2e

COMMENT ESTIMER L'IMPACT DE VOTRE TRAJET ?
Que vous voyagiez en train, en voiture ou en avion de votre domicile au lieu de départ de votre voyage, ce trajet émet des émissions de CO2e.  Ces émissions ne sont pas incluses dans notre mesure sauf si le trajet est inclus dans le prix du voyage.
Voici les clés pour calculer les émissions de votre trajet :
-100 km en voiture = 50 kg CO2e
-500 km en TGV = 2 kg CO2e
-1000 km en avion = 216 kg C02e

POURQUOI ”KG CO2E” ?
Il s’agit d’une unité créée par le GIEC (Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Évolution du Climat) pour comparer sur la même échelle des gaz à effet de serre différents, et donner une vision claire de l’impact d’un produit ou d’un service. Par exemple, le GIEC estime qu’1 tonne de méthane (qui est un gaz à effet de serre) est en moyenne 28 fois supérieure en termes de pollution et de réchauffement climatique à 1 tonne de CO2.